La gamme de cosmétique biologique Nafha est une rencontre entre deux cultures.

Créé en 2000 par Guy Boulanger et Carole Gancia, les produits cosmétiques naturels Nafha s’inspire des rituels de beauté ancestraux de l’Orient. La marque propose des produits cosmétiques bio de qualité, innovants et raffinés mêlant des ingrédients précieux et des senteurs marocaines au savoir-faire français.
Les soins du visage et du corps bio Nafha sont tous formulés avec des ingrédients d’origine naturelle adaptés aux peaux les plus sensibles.

Nafha, fière de sa collaboration avec l’Orient, finance une association qui participe au développement social et économique du village marocain dans lequel est produite son huile d’Argan.
Une marque reconnue et primée : l’ensemble des soins exceptionnels Nafha a été primé dans le Guide des meilleurs cosmétiques depuis 2011, détrônant les plus grandes marques et classant ses produits systématiquement de la 1ère à la 3ème place!

Le fait d’utiliser et de choisir des cosmétiques Bio est une démarche, en majorité, pour le respect de la nature. Afin de garantir la qualité de ces produits de beauté, une charte française a donc été créée.

Cosmebio est née en 2002 de la collaboration d’une dizaine de laboratoires cosmétiques engagés dans l’élaboration d’un cahier des charges d’une cosmétique éthique.
La charte Cosmebio a donné naissance à un cahier des charges très exigeant déposé auprès du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et paru au Journal Officiel le 09 Avril 2003. Ce référentiel définit de façon stricte, transparente et sans ambiguïté, la « cosmétique Ecologique et Biologique ». Le contrôle est effectué par des organismes certificateurs indépendants et agréés comme Ecocert ou Qualité France qui labellisent les produits cosmétiques, et non les marques.

Il existe deux niveaux de certification : le label Bio, pour – cosmétiques écologiques et biologiques – et le label Eco pour des – cosmétiques écologiques.

Voici le label CosméBio:

    • 95 % minimum des ingrédient sont naturels ou d’origine naturelle,
    • 95 % minimum des ingrédients végétaux sont issus de l’agriculture biologique,
    • 10 % minimum du produit fini sont issus de l’agriculture biologique,
    • produits garantis sans OGM,
    • les parfums et colorants de synthèse, les parabens, les silicones, les matières issues de la pétrochimie et les produits éthoxylés (PEG) sont interdits. Quelques molécules synthétiques demeurent indispensables comme agents de conservation. Une liste positive limitée, précise les molécules autorisées, dont la présence doit par ailleurs être explicitée sur l’emballage,
    • les matières premières d’origine animale et les tests des produits sur les animaux sont interdits. Certains produits et sous-produits animaux ne mettant pas en cause directement la vie des animaux et dont le prélèvement n’a pas d’effet néfaste sur les équilibres écologiques peuvent néanmoins être utilisés (cire d’abeille, propolis, miel, lait, etc.),
    • respect de l’environnement au niveau des modes d’obtention des matières premières, des procédés de transformation, des modes de présentation des produits finis, de leur biodégradabilité, du recyclage de leurs emballages et l’ensemble des déchets issus de leur fabrication,
    • Pas d’ingénierie génétique, ni de radiations ionisantes dans la production et le traitement des produits agricoles.